5G

 View Only
  • 1.  6G for AIoT

    Posted 09-30-2022 15:56
    Edited by Aladin Gaston 10-19-2022 11:38

    La 5G AIoT émerge, la 6G est la prochaine évolution. Parlons-en! (Article bilingue/ Bilingual article)
    5G AIoT is emerging, 6G is the next evolution. Let's talk about it!


    Automne 2022 par A. Gaston partie 1 de 4  /  Fall 2022 Part 1 of 4 by A. Gaston


    English version on the same page.


    Beaucoup de mes amis ingénieurs rient quand on parle de 6G alors que la 5G n'est pas encore totalement là.


    Oui, nous avons un téléphone et une vitesse 5G, mais nous n'avons pas encore déployé tout le potentiel de la 5G. Son déploiement pour l'IoT et l'IA ne fait qu'émerger, pourquoi parler de 6G ?


    Eh bien, pour parler de l'avenir, nous devons comprendre le passé et le présent. L'évolution de la 6G est prise très au sérieux par les  opérateurs de télécommunications comme Verizon, AT&T et la plupart des opérateurs canadiens. Ericsson et Bell-Nokia Lab recherche et planifient leur vision de la 6G.

     


    L'automne dernier a eu lieu le premier grand symposium sur les sujets 6G.


    Ce (11 et 12 octobre 2022 ) à Washington DC se tient le 6G Symposium organisé par 6GWorld.


    Pour parler de 6"G", nous devons remonter dans le temps :

     Note: Naturellement, nous pouvons nous attendre à ce que les réseaux 6G utilisent des fréquences plus élevées que les réseaux 5G et offrent une capacité nettement plus élevée et une latence beaucoup plus faible. Les projections actuelles prévoient que la 6G atteindra une vitesse maximale d'un térabit par seconde (Tbps), ce qui est 100 fois plus rapide que la 5G.

    FiG 1 L'historique des Generations 

    Eh bien, pour parler de l'avenir, nous devons comprendre le passé et le présent. L'évolution de la 6G est prise très au sérieux par les  de télécommunications comme Verizon, AT&T et la plupart des opérateurs canadiens.


    L'automne dernier a eu lieu le premier grand symposium sur les sujets 6G.

     


    Ce 11 et 12 octobre à Washington DC se tenais le 6G Symposium organisé par 6GWorld.

    Ici est le lien en anglais pour voir le resume de cette rencontre: Lien https://www.6gworld.com/6gsymposium-fall-2022/


    Chaque décennie est une nouvelle génération G, chacune est une grande évolution, et la prochaine produira un changement générationnel. Intégration de la communication analogique sur un réseau numérique.


    La deuxième génération est encore utilisée aujourd'hui dans de nombreux pays émergents. A ouvert la porte à l'IoT Le premier G a ouvert la porte à la téléphonie cryptée numériquement, et aux SMS, MMS pour l'IoT. L'utilisation de la carte SIM comme "boîte noire" pour les secrets de chiffrement et le chiffrement (sauf CDMA)


    La 3G offrait une meilleure qualité de voix une amélioration de la bande passante ouvrant la porte à l'Ethernet.


    La 4G a fait du smartphone et de l'IoT une réalité


    La 5G ouvre véritablement la porte à l'IA et aux applications IoT avancées, ouvrant les mm Waves pour des performances supérieures, conçues pour prendre en charge le nombre accru d'utilisateurs et un réseau plus stable.


    En fait, pour parler de la prochaine génération, nous devons parler de la génération précédente et de ce qu'elle ne faisait pas parfaitement, comme la 3G n'était pas prête pour les performances requises par les smartphones, Internet était trop lent et l'infrastructure réseau n'était pas capable de supporter le volume de chargement requis.


    La 4G, tout en ouvrant la technologie au smartphone, a une capacité limitée pour desservir un grand volume d'utilisateurs regroupés. sa bande passante globale et sa latence limitent les applications d'IA en temps réel qui nécessitent une réponse rapide.


    La 5G est plus évolutive et offre des performances plus élevées pour les applications avancées d'IA et d'IdO, mais elle a le potentiel d'être beaucoup plus, aujourd'hui au Canada, la fréquence plus élevée commence à être utilisée, et la vraie 5G sera présente lorsqu'elle remplacera votre routeur Wifi . Lorsque les centres de données arriveront à la périphérie du réseau, des entreprises comme Ericsson, IBM, Nokia, Ciena, Thales, FlexGroup, CGI, Martello Technologies, EXFO, Google, Microsoft, AWS... L'avantage de latence offert par la 5G ne fera que existent si le mode serveur dans la tour cellulaire en cas de besoin.

    Nous aurons l'occasion d'examiner en détail chaque nouvelle fonctionnalité 5G de cette série 5G d'AIoT Canada et son impact. A partir des nouvelles fréquences, MIMO multi-utilisateurs, Edge computing multi-accès, Les petites cellules sont des nœuds d'accès à faible puissance, Beamforming, Convergence du Wi-Fi et du cellulaire, NOMA, SDN/NFV Software-defined networking, SD-WAN, Réseau virtualisation des fonctions, découpage du réseau 5G, codage de canaux pour 5G NR, et Exploitation dans les spectres sans licence au Canada...


    La 5G évolue encore, les « standards » sont encore en cours de définition. Mais voici ce que nous attendons de la 6G pour justifier le nom 6G".


    Certaines des nouvelles fonctionnalités sont prévisibles : réseaux cellulaires à large bande plus rapides, zones de service divisées en petites zones géographiques appelées cellules. plus de diversification et d'hétérogénéité pour prendre en charge des applications au-delà des scénarios d'utilisation mobiles actuels, tels que la réalité virtuelle et augmentée (VR/AR), des communications instantanées omniprésentes, l'intelligence omniprésente et l'Internet des objets (IoT).


    Les opérateurs de réseaux mobiles adopteront des modèles commerciaux décentralisés flexibles pour la 6G offrant de nouvelles sources de revenus possibles, des licences de spectre local, le partage du spectre, le partage d'infrastructures et une gestion automatisée intelligente étayée par l'informatique mobile de pointe, l'intelligence artificielle (IA), la communication par paquets courts et technologies de la chaîne de blocs.


    La 6G pour l'IoT ouvrira une nouvelle "interface aérienne", des vitesses de 100 Gbps à partir du spectre inférieur au THz, la bande passante THz encore plus rapide, la coexistence d'ondes millimétriques volumétriques et de radars pour les drones et les véhicules autonomes.

    De nouveaux dispositifs à consommation énergétique nette zéro pour des déploiements massifs de capteurs en 6G.


    AIoT Canada invite ses membres à partager leurs commentaires, à exprimer leur réalité avec la 5G aujourd'hui et à nous dire leur vision de la 6G et son impact sur l'IoT, le M-IoT, l'IA, la Cybersécurité et la vie privée.


    La 5G évolue encore, les « standards » sont encore en cours de définition. Mais voici ce que nous attendons de la 6G pour justifier le nom 6G".


    Certaines des nouvelles fonctionnalités sont prévisibles : réseaux cellulaires à large bande plus rapides, zones de service divisées en petites zones géographiques appelées cellules. plus de diversification et d'hétérogénéité pour prendre en charge des applications au-delà des scénarios d'utilisation mobiles actuels, tels que la réalité virtuelle et augmentée (VR/AR), les communications instantanées omniprésentes, l'intelligence omniprésente et l'Internet des objets (IoT).


    Les opérateurs de réseaux mobiles adopteront des modèles commerciaux décentralisés flexibles pour la 6G offrant de nouvelles sources de revenus possibles, des licences de spectre local, le partage du spectre, le partage d'infrastructures et une gestion automatisée intelligente étayée par l'informatique mobile de pointe, l'intelligence artificielle (IA), la communication par paquets courts et technologies de la chaîne de blocs.


    La 6G pour l'IoT ouvrira une nouvelle "interface aérienne", des vitesses de 100 Gbps à partir du spectre inférieur au THz, la bande passante THz encore plus rapide, la coexistence d'ondes millimétriques volumétriques et de radars pour les drones et les véhicules autonomes.

    De nouveaux dispositifs à consommation énergétique nette zéro pour des déploiements massifs de capteurs en 6G.


    6G Sera très probablement l'introduction de technologies quantiques, la sécurité post-quantique, les discussions émergentes sont : les schémas de communication sécurisés basés sur 6G Quantum, les protocoles d'authentification 6G Quantum, la blockchain 6G Quantum, la technologie 6G Quantum pour l'analyse de données volumineuses, la technologie 6G Quantum pour la sécurité Applications IoT, apprentissage automatique 6G Quantum pour les communications sécurisées, traitement et améliorations d'images 6G Quantum (encodage d'images, détection de contours, segmentation d'images, etc.). Architectures, frameworks et bancs d'essai innovants basés sur l'intelligence artificielle et quantique pour la 6G,


    Gestion intelligente du spectre en 5G/6G utilisant la technologie quantique, Antennes et dispositifs reconfigurables pour le spectre THz de nouvelle génération, AIoT innovant, technologie quantique et applications utilisateur compatibles 6G, IA et applications quantiques pour la couche physique des communications sans fil.


    AIoT Canada invite ses membres à partager leurs commentaires, à exprimer leur réalité avec la 5G aujourd'hui et à nous dire leur vision de la 6G et son impact sur l'IoT, le M-IoT, l'IA, la Cybersécurité et la vie privée.


    Merci.

    A. Gaston 


    English version


    A lot of my engineering friends laugh when we talk about 6G when 5G isn't fully here yet.



    Yes, in Canada we have 5G phones and speed, but we have yet to unleash the full potential of 5G. Its deployment for IoT and AI is just emerging, why talk about 6G?


    Well, to talk about the future, we have to understand the past and the present. The evolution of the 6G is taken very seriously by carriers like Verizon, AT&T, and most Canadian carriers. Ericsson and Bell-Nokia Lab research and plan their 6G vision



    Last fall saw the first major symposium on 6G topics.
    This October it was 11-12th, 2022 in Washington DC

    Here is the link to the archive of the symposium Link: https://www.6gworld.com/6gsymposium-fall-2022/ 


     


    To talk about 6 "G", we have to go back in time:


    Fig 1 History of GenerationsNote: Naturally, we can expect 6G networks to use higher frequencies than 5G networks and offer significantly higher capacity and much lower latency. Current projections call for 6G to reach a maximum speed of one terabit per second (Tbps), which is 100 times faster than 5G.


    Well, to talk about the future, we have to understand the past and the present. The evolution of the 6G is taken very seriously by carriers like Verizon, AT&T, and most Canadian carriers.


    Last fall saw the first major symposium on 6G topics.


    This (October 11 and 12) in Washington DC is the 6G Symposium organized by 6GWorld. (https://www.6gworld.com/fall-2022-6gsymposium-agenda/)


    Each decade is a new generation G, each is a great evolution, and the next will produce generational change. Integration of analog communication on a digital network.


    The second generation is still used today in many emerging countries. Opened the door to the IoT The first G opened the door to digitally encrypted telephony, and SMS, MMS for the IoT. The use of the SIM card as a "black box" for encryption secrets and encryption (except CDMA)


    3G offered better voice quality and improved bandwidth, opening the door to Ethernet.


    4G has made the smartphone and the IoT a reality


    5G truly opens the door to AI and advanced IoT applications, unlocking mm Waves for higher performance, designed to support the increased number of users and a more stable network.


    To talk about the next generation, we have to talk about the previous generation and what it didn't do perfectly, like 3G was not ready for the performance required by smartphones, the internet was too slow and the network infrastructure was not able to support the required load volume.


    4G, while opening up the technology to the smartphone, has a limited capacity to serve a large volume of aggregated users. its overall bandwidth and latency limit real-time AI applications that require rapid response.


    5G is more scalable and offers higher performance for advanced AI and IoT applications, but it has the potential to be so much more, today in Canada the higher frequency is starting to come into use, and the real 5G will be present when it replaces your Wifi router. When data centers arrive at the network edge, companies like Ericsson, IBM, Nokia, Ciena, Thales, FlexGroups, CGI, Martello Technologies, EXFO, Google, Microsoft, AWS... The latency advantage offered by 5G will only exist if server mode in the cell tower when needed.

    We will have the opportunity to take a detailed look at each new 5G feature in this AIoT Canada 5G series and its impact. From New Frequencies, Multi-User MIMO, Multi-Access Edge Computing, Small Cells are Low Power Access Nodes, Beamforming, Wi-Fi and Cellular Convergence, NOMA, SDN/NFV Software-defined networking, SD-WAN, Network Function Virtualization, 5G Network Slicing, Channel Coding for 5G NR, and Operating in Unlicensed Spectra in Canada...


    5G is still evolving, the "standards" are still being defined. But here's what we expect from 6G to justify the 6G name."


    Some of the new features are predictable: faster broadband cellular networks, and service areas divided into smaller geographic areas called cells. more diversification and heterogeneity to support applications beyond current mobile usage scenarios, such as virtual and augmented reality (VR/AR), ubiquitous instant communications, ubiquitous intelligence, and the Internet objects (IoT).


    Mobile network operators will adopt flexible decentralized business models for 6G offering new possible revenue streams, local spectrum licensing, spectrum sharing, infrastructure sharing, and intelligent automated management underpinned by mobile computing of cutting-edge, artificial intelligence (AI), short packet communication, and blockchain technologies.


    6G for the IoT will open up a new "air interface", speeds of 100 Gbps from the sub-THz spectrum, even faster THz bandwidth, and coexistence of volumetric millimeter waves and radars for drones and autonomous vehicles.

    New net-zero energy devices for massive deployments of 6G sensors.


    AIoT Canada invites its members to share their feedback, express their reality with 5G today, and tell us their vision of 6G and its impact on IoT, M-IoT, AI, Cybersecurity, and private life.


    5G is still evolving, the "standards" are still being defined. But here's what we expect from 6G to justify the 6G name."


    Some of the new features are predictable: faster broadband cellular networks, and service areas divided into smaller geographic areas called cells. more diversification and heterogeneity to support applications beyond current mobile usage scenarios, such as virtual and augmented reality (VR/AR), ubiquitous instant communications, ubiquitous intelligence, and the Internet objects (IoT).


    Mobile network operators will adopt flexible decentralized business models for 6G offering new possible revenue streams, local spectrum licensing, spectrum sharing, infrastructure sharing, and intelligent automated management underpinned by mobile computing of cutting-edge, artificial intelligence (AI), short packet communication, and blockchain technologies.


    6G for the IoT will open up a new "air interface", speeds of 100 Gbps from the sub-THz spectrum, even faster THz bandwidth, and coexistence of volumetric millimeter waves and radars for drones and autonomous vehicles.

    New net-zero energy devices for massive deployments of 6G sensors.


    6G Will most likely be the introduction of quantum technologies; post-quantum security, emerging discussions are 6G Quantum-based secure communication schemes, 6G Quantum authentication protocols, 6G Quantum blockchain, 6G Quantum technology for big data analysis, 6G Quantum technology for security IoT applications, 6G Quantum machine learning for secure communications, 6G Quantum image processing and enhancements (image encoding, edge detection, image segmentation, etc.) .). Innovative architectures, frameworks, and testbeds based on artificial and quantum intelligence for 6G,

    Intelligent spectrum management in 5G/6G using quantum technology, Reconfigurable antennas and devices for next-generation THz spectrum, innovative AIoT, quantum technology and 6G-enabled user applications, AI and quantum applications for the physical layer of wireless communications.


    AIoT Canada invites its members to share their feedback, express their reality with 5G today, and tell us their vision of 6G and its impact on IoT, M-IoT, AI, Cybersecurity, and private life.


    Thanks.


    1. Gaston


    ------------------------------
    Aladin Gaston CTO www.flexgroups.com
    5G Ambassador AIoT Canada
    1(514)585-1719 (Direct)
    ------------------------------


  • 2.  RE: 6G for AIoT

    Posted 10-06-2022 12:53
    As the new symposium is happening in Washington this October 11-12 2022, the recording of the May 2022 last symposium is available at: https://www.6gworld.com/6gsymposium-spring-2022-recorded-sessions/

    ------------------------------
    Aladin Gaston
    CTO
    Flex Group Laval (www.flexgroups.com)
    Laval QC
    1(514)585-1719
    ------------------------------



  • 3.  RE: 6G for AIoT

    Posted 10-19-2022 12:04
    https://www.6gworld.com/thank-you-6gsymposium-spring-2022-recorded-sessions/?submissionGuid=ac419004-bc44-48fd-8d01-1a93bd8efcc8

    Use the link on top of the page to access: (seulement en Anglais)


    ------------------------------
    Aladin Gaston
    CTO
    Flex Group Laval (www.flexgroups.com)
    Laval QC
    1(514)585-1719
    ------------------------------



  • 4.  RE: 6G for AIoT

    Posted 19 days ago
    Edited by Aladin Gaston 14 days ago

     6G update January 2023 - Mise à jour 6G janvier 2023 -



    English version on the same page in Blue color

    On m'a demandé de résumer certaines des discussions en cours sur la 6G et l'AIoT. Nous travaillons avec des entreprises de télécommunications en Afrique où le marché progresse lentement en termes de technologies, les réseaux 2G sont encore largement utilisés dans de nombreuses régions d'Afrique, en particulier dans les zones rurales.

    Cependant, de nombreux pays ont commencé à éliminer progressivement les réseaux 2G au profit de technologies plus avancées, comme les réseaux 3G et 4G. Ils sont de plus en plus répandus en Afrique, de nombreux pays offrant désormais des services 3G ou 4G à leurs citoyens. Cependant, la couverture et la disponibilité de ces réseaux peuvent varier considérablement d'un pays et d'une région à l'autre. Certains pays ont une bonne couverture dans les zones urbaines, mais peu ou pas de couverture dans les zones rurales.

    La 5G est actuellement en cours de déploiement dans certains pays d'Afrique, mais le déploiement en est encore à ses débuts par rapport au Canada. Le déploiement de la 5G est confronté à certains défis tels que le manque de spectre, les problèmes de réglementation et le manque d'investissements.

    En dehors de l'Afrique, la 5G devient une réalité, même si elle est encore en développement. La 6G est discutée très sérieusement pour une application future par tous les grands opérateurs de télécommunications.
    Voici la synthèse que j'essaie de partager avec notre partenaire africain suite au dernier symposium 6G.

    La 6G est la prochaine génération de réseaux mobiles qui est actuellement en cours de développement et devrait être déployée à l'avenir. Bien que les détails spécifiques de la 6G soient encore en cours de recherche et de développement, certains des avantages attendus de la 6G par rapport à la 5G incluent :

    Vitesse accrue : la 6G devrait avoir des vitesses de transfert de données beaucoup plus élevées que la 5G, certaines estimations suggérant des vitesses allant jusqu'à plusieurs térabits par seconde (Tbps) ou même plus. L'utilisation possible de méthodes de modulation basées sur Quantum telles que la distribution de clé quantique (QKD) peut être utilisée pour sécuriser la communication en fournissant un moyen de générer des clés secrètes qui peuvent être utilisées pour chiffrer et déchiffrer les données. Cela peut fournir un niveau de sécurité beaucoup plus élevé que les méthodes actuelles, car il est très difficile pour un attaquant d'intercepter la clé sans être détecté.

    De plus, d'autres techniques de modulation basées sur le quantum telles que les communications sans fil assistées par quantique (QAWC) et les amplificateurs limités quantiques (QLA) peuvent améliorer la capacité et la fiabilité du canal de communication.

    Latence plus faible : la 6G devrait avoir une latence nettement inférieure à la 5G, ce qui la rendra plus adaptée aux cas d'utilisation nécessitant une communication en temps réel, tels que la chirurgie à distance, les véhicules autonomes et l'automatisation industrielle.

    Amélioration de l'efficacité énergétique : la 6G devrait être plus économe en énergie que la 5G, ce qui la rendra plus adaptée aux cas d'utilisation impliquant des appareils à faible consommation d'énergie, tels que l'Internet des objets (IoT) et le machine-to-machine (M2M) la communication.

    Capacité accrue : la 6G devrait avoir une capacité beaucoup plus élevée que la 5G, ce qui la rendra plus adaptée aux cas d'utilisation impliquant un grand nombre d'appareils connectés, tels que les villes intelligentes et l'industrie 4.0.

    Sécurité renforcée : la 6G devrait avoir des fonctionnalités de sécurité améliorées par rapport à la 5G pour mieux se protéger contre les cyberattaques.

    Nouveaux cas d'utilisation : la 6G devrait permettre de nouveaux cas d'utilisation tels que la communication ultra-fiable et à faible latence (URLLC), l'Internet tactile et la prise en charge de la réalité étendue (XR) et de la communication holographique 3D.

    La 6G est actuellement en phase de recherche et développement et les spécifications et fonctionnalités qui seront incluses dans la 6G ne sont pas encore entièrement définies. Les fonctionnalités et capacités réelles de la 6G peuvent être différentes de ce qui est actuellement attendu.

    == Eng.==
    I was asked to summarize some of the current discussions about 6G and AIoT. We work with telecom companies in Africa where the market is slowly progressing in terms of technologies, 2G networks are still widely used in many parts of Africa, particularly in rural areas. However, many countries have started to phase out 2G networks in favor of more advanced technologies, like the 3G and 4G networks, they are becoming more prevalent in Africa, with many countries now offering 3G or 4G services to their citizens. However, the coverage and availability of these networks can vary widely between countries and regions. Some countries have good coverage in urban areas, but little or no coverage in rural areas.

    5G is currently being rolled out in some countries in Africa, but the deployment is still in the early stages compared to Canada. The deployment of 5G faces some challenges such as a lack of spectrum, regulatory issues, and a lack of investments.

    Outside of Africa, 5G is becoming a reality, even if it is still in development. 6G is discussed very seriously for future application by every large telecom operator.
    Here is the summary I try to share with our African partner following the last 6G symposium.

    6G is the next generation of mobile networks that is currently under development and is expected to be rolled out in the future. While the specific details of 6G are still being researched and developed, some of the expected advantages of 6G over 5G include:

    Increased speed: 6G is expected to have much higher data transfer speeds than 5G, with some estimates suggesting speeds of up to several terabits per second (Tbps) or even more. Possible use of Quantum-based modulation methods such as Quantum Key Distribution (QKD) can be used to secure communication by providing a way of generating secret keys that can be used to encrypt and decrypt the data. This can provide a much higher level of security than current methods, as it is very difficult for an attacker to intercept the key without being detected.

    Additionally, other quantum-based modulation techniques such as Quantum-Assisted Wireless Communications (QAWC) and Quantum-Limited Amplifiers (QLAs) can improve the capacity and reliability of the communication channel.

    Lower latency: 6G is expected to have significantly lower latency than 5G, which will make it more suitable for use cases that require real-time communication, such as remote surgery, autonomous vehicles, and industrial automation.

    Improved energy efficiency: 6G is expected to be more energy-efficient than 5G, which will make it more suitable for use cases that involve low-power devices, such as the Internet of Things (AIoT) and machine-to-machine (M2M) communication.

    Increased capacity: 6G is expected to have a much higher capacity than 5G, which will make it more suitable for use cases that involve a large number of connected devices, such as smart cities and Industry 4.0.

    Enhanced security: 6G is expected to have enhanced security features compared to 5G to better protect against cyber attacks.

    New use-cases: 6G is expected to enable new use cases such as ultra-reliable and low-latency communication (URLLC), Tactile internet, and support for extended reality (XR) and 3D holographic communication.

    6G is currently in the research and development phase and the specifications and features that will be included in 6G are not yet fully defined. The actual features and capabilities of 6G may be different from what is currently expected.

    Merci / Thank you


     



    ------------------------------
    Aladin Gaston
    CTO
    Flex Group Laval (www.flexgroups.com)
    AIoT Canada 5G "Ambassador"
    1(514)585-1719
    ------------------------------